Transcript VF 5×10

Lyre Lyre, Cœurs en Feu

 

Transcript VO (Whoosh!)

PROLOGUE


Scène 1

Draco : Le X marque l’endroit, les garçons. Le trésor devrait être sous ces piliers. Où es-tu, mon or ? Ah ! Enfin, la quête est finalement terminée. La lyre est à moi.

Amazone : Ouais, chef.

Amoria : Correction, puisque tu l’as trouvée sur le territoire des Amazones, je dirais qu’elle nous appartient.

Draco : Tiens. Je t’ai eue ! Non ! non non non. Ecoute, écoute, je vais te dire. Si tu veux tellement la lyre, tu pourras l’arracher… de mes doigts morts.

Amo : Avec plaisir.

Xena : Eh bien, les enfants, si vous ne pouvez pas jouer gentiment avec votre jouet, je vais devoir vous le prendre.

Draco : Xena.

Gabrielle : Que fait la lyre ici ?

Xena : Il y en a plus d’une. Elles sont cachées partout dans le monde. C’est la manière de Terpsichore de répandre la musique.

Draco : Salut, Gabrielle.

Gabrielle : Draco.

Joxer : Qu’est-ce qui lui prend ?

Gabrielle : Le Bébé Bonheur lui a jeté un sort.

Joxer : Effrayant.

Draco : Comment peux-tu dire que c’est un sort quand je pourrais arracher ma propre rate et y graver tes initiales sur le côté, juste pour te prouver mon amour éternel ?

Gabrielle : Je suis flattée.

Amo : Regardez ça, mes sœurs. Draco Cœur de Lion est en fait Draco le Pissenlit.

Draco : Tu veux une guerre, Amazone ? Tu vas l’avoir.

War (La Guerre)

Xena, Gabrielle et Joxer :

La guerre ! A quoi ça sert ?
Absolument rien !
La guerre ! A quoi ça sert ?
Absolument rien !

Xena :
Ecoutez-moi maintenant
La guerre est une chose que je méprise
Parce qu’elle signifie la destruction de vies innocentes
La guerre signifie les larmes dans les yeux de milliers de mères
Quand leurs enfants vont se battre et perdre leur vie

La guerre ! Seigneur – A quoi ça sert ?
Absolument rien !
Dites-le encore, la guerre ! A quoi ça sert ?
Absolument rien !

Gabrielle :
La guerre ! Elle ne fait rien que briser les cœurs

Joxer :
La guerre ! Bonne seulement pour les fossoyeurs

Amazone :
La guerre est l’ennemie de toute l’humanité
La pensée de la guerre balaie mon esprit
La guerre s’est transmise de génération en génération
Initiation et destruction – qui veut mourir ?

La guerre ! A quoi ça sert ?
Absolument rien !
Dites-le encore, la guerre ! A quoi ça sert ?
Rien ! Dites-le encore !
La guerre ! A quoi ça sert ?
Rien ! Dites-le encore !
La guerre ! A quoi ça sert ?

Draco : Absolument rien. D’accord, puisque nous n’allons pas nous battre pour elle, comment va-t-on décider qui aura la lyre ?

Xena : Oh, il y aura une guerre, très bien, la guerre des groupes.


________________________________

ACTE 1

Scène 1

Getting Ready (Se Tenir Prêt)

Xena :
Très bien, écoutez.
La musique est une façon d’inspirer pour une muse
Et le meilleur groupe gagnera la lyre de Terpsichore

Gabrielle :
Si ça ne dérange personne,
Il y a un concert pour la paix
Et nous le ferons juste ici

Spiro :
A Melodia, Capitale de la Musique de Grèce !
Salut, Vargus.

Vargus :
Salut, Spiro.
C’est quoi l’urgence ?
Pourquoi cette course ?
Où est le feu ?
Pourquoi la lyre ?

Spiro :
As-tu entendu ? Il y a un concert en ville !

Sarah :
Salut, Cory.

Cory :
Salut, Sarah.
J’apporte des nouvelles, il est temps de chanter.
Peux-tu fredonner ? Prends ton tambour.

Sarah :
Oh mon dieu, il y a un concert en ville.

Villageois :
Y’a-t-il vraiment un concert ?

Spiro :
Oui !

Villageois :
Peut-on participer ?

Spiro :
Bien sûr !

Villageois :
Devrions-nous y aller tout de suite ?

Spiro :
Pourquoi pas ?

Villageois :
Où est-ce trop tard ?

Spiro :
Non !

Villageois :
Oui, il y a vraiment un concert
Pour vous et les autres
Alors prends ta sythare
Et donne le meilleur

Alabartus :
Bonjour, fermier Paxon, je suis Alabartus. Me laisseras-tu chanter avec toi ?

Paxon :
Il y a vraiment un concert ?

Alabartus :
Oui

Paxon :
J’ai du talent à partager

Alabartus :
C’est pour ça que je demande

Paxon :
Occupe-toi de mon stand

Alabartus :
Mais, je pensais…

Paxon :
Et lâche-moi la grappe.

Voici ta note dans ta tonalité

C’est trop haut

Pas pour moi

Alabartus :
Bonjour, Miss Leandra, je suis Alabartus. Me laisseras-tu chanter avec toi ?

Homme :
Je n’ai aucun talent. J’ai de l’argent. J’ai juste à soudoyer ce juge.

Amazones :
Ils pensent qu’ils sont cool

Guerriers :
Nous avons du talent

Amazones :
Jouer de la musique, c’est une blague

Guerriers :
Nous avons la musique

Amazones :
Quand vous serez sur scène

Guerriers :
Nous avons le chant

Amazones :
Ils tomberont à…

Alabartus :
Bonjour, gentils barbares, je suis Alabartus. S’il vous plaît, laissez-moi chanter avec vous.

Gabrielle :
Mais vous vous trompez

Villageois :
On se tient prêt !

Gabrielle :
Il n’y a aucun talent à trouver

Villageois :
On se tient prêt !

Gabrielle :
Si le concert est trop gros…

Villageois :
On se tient prêt !

Gabrielle :
Je vais devenir folle !

Villageois :
Quand il faut chanter, chante !

Homme :
Quand la musique jouera, alors mes hanches rouleront. Qu’allez-vous faire ? Qu’allez-vous faire ?

Villageois :
Y’a-t-il vraiment un concert ? Whoa !
Puis-je participer ? Whoa !
Devrais-je y aller tout de suite ? Whoa !
Où est-ce trop tard ?
On se tient prêt ! En avant la musique !
On se tient prêt ! En avant la musique !
Prêts pour la musique !

Oui, il y a vraiment un concert.
Pour vous et les autres
Alors prends ta sythare
Et donne le meilleur

Scène 2

Xena : Alors, j’imagine que ceci sera un super emplacement pour la scène.

Gabrielle : Xena, la rumeur se répand. Les groupes arrivent de partout.

Xena : Je suppose que le concours va être plus gros que prévu.

Gabrielle : Oui.

Xena : Eh bien, tout le monde mérite sa chance. Gabrielle, pourquoi tu n’auditionnes pas chaque groupe quand il arrive pour faire une première coupe ? Brave fille. Joxer, réunis quelques villageois. Regarde si vous pouvez construire une scène ici.

Joxer : Ok.

Xena : Ouais.

Cyrène : Xena !

Xena : Maman !

Cyr : Alors c’est vrai ! Et quand allais-tu me le dire ?

Xena : Amphipolis était mon prochain arrêt.

Cyr : Tu as l’air vraiment radieuse. Quand allons-nous rencontrer l’heureux élu ?

Xena : Si tu parles du père, la réponse est jamais. Il n’est pas dans ma vie.

Cyr : Mais, Xena, tout enfant a besoin d’un père !

Xena : Tu m’as élevée toute seule.

Cyr : Je confirme que cela aurait été beaucoup plus facile avec de l’aide.

Xena : J’ai de l’aide, maman.

Cyr : Maintenant oui.

Scène 3

[Groupe « chante »]

Xena : Oh, Gabrielle, fais-les signer.

Gabrielle : Tue-moi, je t’en supplie !

Joxer : Oh allons. Ils ne peuvent pas être tous médiocres.

Gabrielle : Non, ils craignent tous. C’est triste, mais personne dans la Capitale de la Musique de Grèce n’a l’oreille musicale.

Xena : Peut-être pas tout le monde. Viens.

Scène 4

Jace : Tout le monde ! Pourquoi vous ne lèveriez pas tous les mains pour sentir mon rythme ?

Xena : Un autre ?

Joxer : C’est mon frère, Jace.

Dancing in the Moonlight (Danser dans le Clair de Lune)

Jace :
Nous faisons durer presque toutes les nuits
Et quand la lune est grosse et brillante,
C’est un délice surnaturel
Tout le monde dansait dans le clair de lune
Tout le monde ici est hors de portée
Ils n’aboient pas et ne mordent pas
Ils restent libres, ils restent légers
Tout le monde dansait dans le clair de lune
 
Ensemble :
Danser dans le clair de lune
Tout le monde se sent chaud et joyeux
C’est une vision tellement bonne et naturelle
Tout le monde dansait dans le clair de lune
 
Jace :
Nous aimons nous amuser mais jamais nous battre
On ne peut pas danser et rester tendu
C’est un délice surnaturel
Tout le monde dansait dans le clair de lune
 
Ensemble :
Danser dans le clair de lune
Tout le monde se sent chaud et joyeux
C’est une vision tellement bonne et naturelle
Tout le monde dansait dans le clair de lune
 
Jace :
Bella ! Mi amigo ! Bella !
Tu trouves ça impressionnant ?
C’est comme ça qu’on danse avant le petit-déjeuner d’où je viens !
Répétez après moi : Ole Ole !
 
Ensemble :
Ole Ole !
 
Jace :
Ole Ole !
 
Ensemble :
Ole Ole !
 
Jace :
Ole Ole !
 
Ensemble :
Ole Ole !
 
Danser dans le clair de lune
Tout le monde se sent chaud et joyeux
C’est une vision tellement bonne et naturelle
Tout le monde dansait dans le clair de lune
Danser dans le clair de lune
Tout le monde se sent chaud et joyeux
C’est une vision tellement bonne et naturelle
Tout le monde dansait… bailando.

Draco : Tu es tombé du chariot du cirque, mon gars ? On n’aime pas ton genre par ici, monstre.

Gabrielle : Draco ! Occupons-nous de lui.

Draco : Mais, Gabrielle ! J’essaie juste de t’éviter d’être infectée par ce poltron en culotte !

Xena : Tu touches un seul cheveu de la tête de Jace et je te scalpe. Bonne chance pour le concours.

________________________________

ACTE 2

Scène 1

Homme : Un peu plus ! Un peu plus !

Amo : Besoin d’un coup de main, tueur ?

Joxer : Où ? Oh, moi ? Ouais je suis un tueur. En fait, je peux tuer quelqu’un d’un simple regard glacé. Mais, tu sais, à l’intérieur je suis aussi délicat qu’une pâquerette. Je suis… je suis… à l’intérieur.

Amo : N’essaie pas trop, Joxer. Personne ne t’a jamais dit que le moyen le plus rapide de gagner le cœur d’une femme c’est en la faisant rire ?

Joxer : Alors dans ce cas, je suis l’homme le plus sexy du monde.

Jace : Te voilà ! Joxer !

Joxer : Mince ! Qui est ce type ? Pourquoi tu n’attends pas ici ? Je reviens dans un instant.

Jace : Grand fou ! Fais un câlin à ton grand frère !

Joxer : Non. Jace, Non !

Jace : Joue le jeu.

Joxer : Non.

Jace : Joue le jeu !

Joxer : Non, Jace, pas maintenant.

Jace : Où est-il ? Je ne vois pas mon petit frère. Où est-il ? Le voilà ! Où tu étais ? Je commençais à penser que j’étais fils unique.

Joxer : Ecoute, Jace, je suis un adulte, maintenant. Je ne suis plus ton petit frère. Et… je suis un guerrier avec une réputation à protéger. Je suis mon épée.

Jace : Eh bien moi, je suis la musique où qu’elle me mène. Je pensais que tu serais heureux qu’elle m’ait conduit à toi.

Joxer : Ouais, ça a illuminé ma journée. Maintenant arrête de parler comme ça.

Jace : Comme quoi ?

Joxer : Comme… je ne sais pas, ce stupide accent que tu prends comme si tu venais d’Espagne ou quoi. Tu viens de la Rue Olympique à Athènes, à deux pâtés de maison d’Akhmar, le boucher, tout comme moi.

Jace : Pas tout comme toi. Je n’ai pas une passoire comme chemise.

Joxer : Reste éloigné de moi, frangin.

Scène 2

Jace : Mon propre frère… m’insulter. Tu peux croire ça ?

Xena : En fait, oui. Joxer aime penser qu’il sait qui il est, mais tout ce qu’il sait, c’est ce qu’il veut être.

Jace : C’est vrai. Et qui ne voudrait pas être comme moi ?

Cyr : Oh Xena, Xena. Voici Phillipis. Il est guérisseur. Raconte à Xena ces choses excitantes que tu fais avec les sangsues.

Xena : Oh, c’est super parce que je vais sûrement avoir besoin d’un docteur rapidement.

Phillipis : Oh.

Xena : Peux-tu me laisser un instant avec ma mère ? Merci. Très bien, je vais te le dire poliment pour la dernière fois, je n’ai pas besoin d’aide pour trouver un homme !

Cyr : Non ? Mais trouver le bon, c’est une autre histoire.

Xena : Je commence à me souvenir pourquoi j’ai quitté la maison si jeune.

Scène 3

Gabrielle : Joxer.

Joxer : Quoi ?

Gabrielle : C’est quoi ton problème ? Pourquoi as-tu été si dur avec ton frère ?

Joxer : Ecoute, Gabrielle, tu ne comprends pas. Les choses sont différentes. Nous ne sommes plus des enfants. Je suis un guerrier maintenant, et Jace est toujours… Jace.

Gabrielle : Alors tu es en train de me dire que tu es cruel envers lui parce qu’il est…

Joxer : Différent. Différent. Et il est…

Gabrielle : Oui ?

Joxer : Il gâche sa vie. Il gâche sa vie. C’est tout. Je suis un guerrier et lui c’est…

Gabrielle : Ton frère ? Peu importe ce qu’il est d’autre, il sera toujours ça.

Amo : Hey, Joxer. Mon groupe répète ses mouvements. Tu veux regarder, mon joli ?

Joxer : Est-ce que les oiseaux volent ? Est-ce que les abeilles bourdonnent ? Est-ce que je prends un bain une fois par mois que j’en ais besoin ou pas ? Bien sûr. Tiens ça. Allons-y. Tu n’es pas sur le derrière brûlant. Tu chauffes.

Scène 4

Homme : Xena, c’est ça ?

Xena : Qui veut le savoir ?

Homme : Homme : J’ai vu ton annonce. Femme grecque célibataire cherche mariage avec soutien de famille stable pour élever un enfant et adorer une mère exceptionnellement fantastique qui ne paraît pas plus de vingt ans.

Xena : Zeus, je me demande qui a écrit ça.

Homme : Ce n’était pas toi ?

Xena : Non, je ne fais pas le marché pour un mari.

Homme : Oui, bien sûr, je comprends. Et pourquoi pas un peu de sexe occasionnel ?

Scène 5

Amo : 5, 6, 7, 8, pas, coup de pied, tour, coup de poing. Non, mesdemoiselles ! C’est pas, coup de pied, tour, coup de poing, et non pas pas, coup de pied, coup de poing, tour. Encore, doucement. Pas, coup de pied, tour, coup de poing.

Gabrielle : Pourquoi ça m’intéresse ? C’est Joxer !

Draco : L’amour n’est-il pas merveilleux ?

Gabrielle : Draco, je suis occupée.

Draco : Je suis venu te parler de notre avenir. Je suis un homme transformé. Mes jours de chef de guerre sont loin derrière moi, et quand j’aurai gagné cette lyre, je te le prouverai en chanson.

Gabrielle : Je suis la raison pour laquelle tu veux… 

Draco : La lyre ? Bien sûr ! Quand j’aurai gagné cet instrument si mélodieux, je te chanterai la sérénade pour l’éternité.

Gabrielle : C’est très gentil… d’une certaine façon complètement dérangée et obsessionnelle. Draco, tu ne m’aimes pas. Tu es victime d’un sort.

Draco : Appelle-le comme tu veux, mon amour, tant que tu m’épouses. Nous pourrions avoir un mariage au printemps et une lune de miel en Crête.

Gabrielle : La réponse est non.

Draco : Tes lèvres disent non mais tes yeux hurlent oui.

Gabrielle : Ne m’oblige pas à le dire d’une façon que tu n’aimeras pas.

Draco : Je ne nous abandonnerai jamais, Gabrielle. Tu pourrais m’embrasser.

Gabrielle : N’y pense même pas. Laisse-moi faire entrer ceci dans ton crâne. Je ne t’épouserais pas, même si tu étais le dernier homme sur Terre.

Draco : Elle me veut.

Always Something There to Reming Me (Toujours Quelque chose Ici pour me Rappeler)

Draco :
Je marche le long de ces rues dans lesquelles tu marchais avec moi.
Et chaque pas que je fais rappelle combien nous nous aimions.
 
Oh comment puis-je t’oublier… quand il y a toujours quelque chose qui te rappelle à moi !
Toujours quelque chose qui te rappelle à moi !
Je suis né pour t’aimer, et je ne serai jamais libre, tu feras toujours partie de moi…
 
Quand les ombres tombent, je passe devant un petit café où nous dansions la nuit.
Et je ne peux m’empêcher de me rappeler ce que ça me faisait de t’embrasser et te tenir contre moi.
 
Oh comment puis-je t’oublier… quand il y a toujours quelque chose qui te rappelle à moi !
Toujours quelque chose qui te rappelle à moi !
Je suis né pour t’aimer, et je ne serai jamais libre, tu feras toujours partie de moi…
 
Si tu te rendais compte que le doux et tendre amour que nous partagions te manque,
Reviens dans les endroits où nous allions.
Et je serai là.
 
 
Oh comment puis-je t’oublier… quand il y a toujours quelque chose qui te rappelle à moi !
Quand il y a toujours quelque chose qui te rappelle à moi !
 

Draco : Si je ne peux t’avoir, Gabrielle, personne ne t’aura.

 


________________________________

ACTE 3

Scène 1

Jace : Oui, c’est ça le groove, juste là. J’aime ce groove. Oui, ceci est fait pour moi. Oh beaucoup, très bien. Oui, j’aime celui-ci, tourne, c’est ça, arrière, arrière, pas, pas…

Joxer : Qu’est-ce qui te fait sourire ?

Amo : Ton frère.

Joxer : Oh, ouais. Je suis vraiment désolée pour ça.

Jace : Je suis tellement sexy !

Amo : Pour quoi tu t’excuses ? Regarde-le. Il est impressionnant ! Il est tellement désinhibé. Voilà le vrai signe d’un homme fiable.

Joxer : Oh, oui, oui. Je suis juste désolé qu’il ne danse pas plus. Tu sais…

Amo : Alors, tu penses que tu pourrais obtenir de sa part qu’il m’enseigne certains de ces mouvements ?

Joxer : Oh oui. N’importe quoi pour toi. Tu sais ? La désinhibition, c’est de famille.

Amo : Joxer.

Joxer : Ouais ?

Amo : Tu essaies encore trop fort.

Joxer : Exact. Je vais voir Jace.

Amo : Venez, les filles.

Xena : Salut.

Gabrielle : Xena, je veux te demander quelque chose.

Xena : Alors grouille-toi. J’ai beaucoup de nullos grecs célibataires à rejeter.

Gabrielle : Que penses-tu d’Amoria, pour Joxer ?

Xena : Ça me va.

Gabrielle : Tu es folle ?

Xena : Pourquoi m’as-tu demandé si tu as déjà la réponse ?

Gabrielle : Parce qu’elle n’est pas faite pour lui ! Il devrait être avec quelqu’un comme… comme…

Xena : Toi ?

Gabrielle : Allons, Xena.

Xena : Alors si tu n’en veux pas, ce n’est pas juste de ta part d’empêcher quelqu’un d’autre d’essayer.

Scène 2

Joxer : Jace, comment tu vas, frangin ? Ecoute, je sais ce que tu penses. J’ai été minable envers toi, et je n’aurais probablement pas dû te dire ce que j’ai dit.

Jace : Vraiment ?

Joxer : Ecoute, tu es un adulte. Tu veux t’habiller comme un clown et agir comme un demeuré, ce n’est pas mon affaire.

Jace : Joxer, là d’où je viens…

Joxer : Jace, tu ne viens pas de loin, et tu ne viens pas d’Espagne, et je doute même que tu aies jamais vu une assiette de paella.

Jace : Je suis… ton frère aîné d’une demi-heure, et je vois que c’est en train de faire toute la différence dans ce monde. J’accepte tes excuses, parce que je sais que c’est tout ce que je pourrai avoir de ta part, parce que tu ne sais visiblement pas faire mieux. Adios.

Scène 3

Xena : Très bien, on y va. Le concert commence bientôt.

Gamin : Euh… Xena, c’est ça ?

Xena : Elle a quitté la ville. Tu viens de la manquer.

Gamin : Avant que tu ne dises non, écoute-moi. J’ai peut-être l’air de rien mais, dans quelques années, quand mon visage sera plus lisse, je grandirai pour devenir le genre d’homme que ton enfant sera fier d’appeler papa.

Xena : Tu sais quoi, petit ? C’est l’offre la plus gentille que j’ai eue de toute la journée. Tu ne devrais pas être si pressé de grandir. Maman !

Scène 4

Xena : Je vais te tuer !

Cyrène : Tout ce que je veux c’est que tu aies une famille, Xena.

Xena : J’ai une famille. J’ai Gabrielle. J’ai Joxer. Et aussi douloureux que ce soit à dire pour moi, je t’ai toi. La vie de cette enfant sera remplie de suffisamment d’amour.

Cyrène : Tout de même, ça ne remplace pas un père.

Xena : Oh bon sang ! Dans quel siècle vis-tu ?

Sisters are Doin’ It for Themselves (Les Sœurs s’en Sortent Toutes Seules)

Xena :
Il y a eu un temps
Où on disait
Que derrière chaque grand homme
Il devait y avoir une grande femme

Amoria :
Mais en ces temps de changement, tu sais
Ce n’est plus vrai
Alors nous sortons de la cuisine
Parce qu’il y a quelque chose qu’on a oublié de te dire

Chœur :
Les sœurs s’en sortent toutes seules
Bien droites sur leurs propres pieds
Réussissant par elles-mêmes

Xena :
Maintenant voici une chanson pour célébrer
La libération consciente de l’état des femmes

Amoria :
Oh je parle d’un état d’esprit
Mères et filles et leurs filles aussi
De femme à femmes – on chante avec toi

Chœur:
Les sœurs s’en sortent toutes seules
Bien droites sur leurs propres pieds
Réussissant par elles-mêmes

Xena :
Oh on ne raconte pas d’histoire
Et on ne met aucun plan au point

Amoria :
Parce qu’un homme aime encore une femme
Et une femme aime encore un homme

Jace : J’adore ça ! J’adore ça ! Oui !

Cyrène : Tu as toujours dansée au son de ton propre tambour, Xena. Je suppose que ce serait idiot de ma part de t’arrêter maintenant.

Xena : Merci, Maman.

Cyrène : Maintenant, qui as-tu dit que le père était ?

Scène 5

[Draco hurle]

Guerrier : Tout va bien, patron ?

Draco : Est-ce que tout à l’air d’aller bien ? La femme que j’aime, ma belle et douce Gabrielle a repoussé mes avances ! Non ! Pas repoussé… elle me déteste !

Guerrier : Hey, ne vous laissez pas abattre. Je veux dire… il y a plein d’autres poules dans la mer.

Draco : Gabrielle n’est pas une poule. Elle et moi sommes des âmes sœurs et tant qu’elle vivra je ne serait jamais capable d’aimer à nouveau.

Guerrier : Mais pour le concert ? Je veux dire… moi et les gars on a vraiment hâte de jouer.

Draco : Oh, nous allons jouer. Très bien. En fait, on va les massacrer.

Scène 6

Foule : Houuuu ! On y va ! Bon sang ! Commencez le spectacle !

Scène 7

Gabrielle : On a toujours besoin de vous sur scène. Pouvez-vous vous échauffer dans la salle d’habillage s’il vous plaît ? Non, tu dois mettre ton costume. Va à gauche. C’est sur un râtelier. Pourrions-nous libérer cette zone s’il vous plaît ?

Xena : Qu’est-ce qui se passe ? La foule deviens enragée.

Gabrielle : Xena, personne ne veut être le premier groupe.

Xena : Très bien. Toi, vas-là-bas et occupe-les. Je m’occupe des groupes. Très bien ! Venez ici !

Scène 8

Gabrielle : Draco, tu es là.

Draco : C’est ta dernière chance, Gabrielle. Epouse-moi, mon amour.

Gabrielle : Draco, non !

Draco : Fais comme tu veux. Mais tu fais partie du spectacle maintenant. Et pour notre grand final, tu vas mourir.

________________________________

ACTE 4

Scène 1

Draco : Il est temps de… balancer !

I Gotta Kick ’em All (Je vais tout balancer !)

Je me sens plutôt bien
Et je pense que je pourrais
Devenir fou maintenant, bébé
Nous sommes tous en harmonie
Et la loge est devenue brumeuse
Je sais comment tu le veux
Quand tu es chaude et tendue
Les filles ne peuvent pas résister
Quand tu le fais bien
Alors laisse-moi sur scène
Laisse-moi balancer la purée
Oui, balancer la purée !
Je vais tout balancer !
Et j’essaie de te toucher
Tu sais que ma chemise est en feu
Je te sens, bébé !
Dans le bruit du feu
ça rebondit dans le ciel
Quand je te touche, bébé
Tu ne peux pas faire sans
Quand tu as cette sensation
Tu dois l’évacuer.
Alors mets le micro dans ma main
Et laisse-moi balancer la purée
Oui, balancer la purée
Je dois tout balancer !

Gabrielle : Aidez-moi ! J’ai besoin de quelque-chose de lourd ! N’importe-quoi, je vous en prie !

Homme : Pourquoi pas une pierre ?

Gabrielle : Un pierre ! Oui !

Homme : Là !

Gabrielle : Allez !

Draco : Au revoir, mon amour. Attrapez-la !

[Combat]

Draco : Gabrielle ! Attends-moi, mon amour !

Gabrielle : Xena !

Draco : Reviens ! Il est temps de mourir, Gabrielle !

Xena : Le spectacle est terminé, Don Juan.

Xena Rap

Draco :
Je m’appelle Draco
Tu me dois le respect !
Parce que je suis le « ça alors »
Quand la musique s’arrête
 
Xena :
Je suis la plus méchante mama jammer
De cette partie de Thrace
Ton expression va changer
Quand je serai sur ta tronche
 
Draco :
Non je suis le plus méchant rappeur qui soit
Et tu es la plus triste qui soit
Et ça c’est la vérité
 
Xena :
Tu es juste un copieur
C’est à ça que ta tête sert
Tu chasses le rythme
Dans un endroit où tu n’as jamais été
 
Draco :
Personne t’as jamais dit
Que la vengeance se mange froide ?
 
Xena :
Tête haute, mon frère
Parce qu’en voilà une autre
 
Draco :
Il est temps de faire face à la peur
Tu ferais mieux d’abandonner
Parce que tu ne battras pas ma rime
 
Xena :
Tout comme avant
Quand tu te mêlais de tes propres affaires
Sans savoir pourquoi !
 
Draco :
Je suis le guerrier numéro 1
Roi de la horde
Et je suis venu chercher ma récompense
 
Xena :
Continuons
Parce que je commence à m’ennuyer

[Combat]

Scène 2

Xena : Voilà. C’est beaucoup mieux.

Amo : J’adore les hommes en uniforme.

Gabrielle : Tu vas bien ?

Joxer : Oh… qu’est-ce que tu en penses ?

Gabrielle : Joxer, c’est une groupie. A quoi tu t’attendais ? Je dois avouer que c’était assez bizarre de te voir avec elle. C’est seulement parce que je suis habituée à t(avoir autour de moi et ce genre de chose.

Joxer : Comme un petit chien ?

Gabrielle : Ce n’est pas ce que je voulais dire.

Joxer : Gabrielle, tu es en quelque sorte habituée à m’avoir à tes côtés quand tu as besoin de moi.

Gabrielle : Je sais que je profite de toi, Joxer, mais tu comptes pour moi.

Joxer : Hmm ?

Gabrielle : Tu comptes beaucoup pour moi.

Joxer : Ok, alors tu fais quoi ce soir ?

Gabrielle : Même pas en rêve.

Joxer : Parfait, parce que j’ai beaucoup de choses à faire et… plus tard.

Gabrielle : Oh, bien.

Scène 3

Foule : Xena ! Xena ! Xena !

Scène 4

Jace : Xena ! Viens vite ! La foule devient folle ! Ils veulent un rappel !

Xena : J’adorerais mais j’ai botté assez de derrières.

Jace : Mais tu viens de gagner la lyre de Terpsichore. Mais si tu n’en veux pas, je la mettrai dans mon salon… Peut-être près du lit.

Scène 5 :

Xena : Terpsichore voulait que cette lire diffuse la musique, alors je pense que c’est injuste qu’une seule personne la possède. Et c’est pourquoi je vais la laisser ici, dans la capitale musicale de la Grèce, parce que Melodia, tu déchires !

People just Got to Be Free (Les Gens Veulent juste être Libres)

Ensemble :
Le monde entier est si facile à voir
Les gens, partout, veulent juste être libres
Ecoutez, s’il vous plaît écoutez, c’est comme ça que ça devrait être
Dans la vallée profonde les gens doivent être libres !
 
Jace :
Mon ami ! Ecoute-moi
Tu devrais voir quel beau, beau monde ce serait
Si tout le monde apprenait à vivre ensemble
 
Joxer :
Ca me paraît une chose si facile
 
Joxer et Jace :
Pourquoi ne pourrait-on pas apprendre à nous aimer toi et moi ?
 
Ensemble :
Le monde entier est si facile à voir
Les gens, partout, veulent juste être libres
Impossible à comprendre, c’est si simple pour moi
Partout les gens doivent être libres !
 
Gabrielle :
S’il y a un homme à terre qui a besoin d’une main amicale
Tout ce que ça te coûte c’est de comprendre et de l’aider à s’en sortir
 
Xena :
Il semblerait que nous devions le résoudre individuellement maintenant
Je te ferai ce que tu me feras
 
Jace :
Tu es une très bonne chanteuse mais tu ne peux pas être dans mon show
 
Ensemble :
Criez-le depuis les montagnes, à travers les océans
Il n’y a pas deux solutions, les gens doivent être libres
Demandez-moi mon opinion, mon opinion sera
Situation naturelle pour un homme d’être libre
 
Oh quel sentiment vient juste de me parvenir
L’amour peut bouger une montagne, rendre la vue à un aveugle
Tout le monde le chante maintenant – allez –
Paix dans la vallée maintenant, nous devons être libres

DISCLAIMER

Aucune Lyre n’a été tendue pendant la réalisation de cet épisode.

 

Guide des Episodes, , , , , , , , Permalink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *