Amphipolis

Dans Xena :

amph_xenaOn découvre dès le premier épisode de la série que Xena est originaire d’Amphipolis. Après sa rencontre avec Hercule, elle décide de raccrocher (enfin d’enterrer) les armes et de rentrer chez elle. Mais tout n’est pas si simple et son retour n’est pas bien vu… Heureusement avec l’aide de Gabrielle qu’elle vient de rencontrer, elle va se racheter une conduite en sauvant son village de Draco.

Amphipolis a un rôle relativement important dans la série car Xena, après s’être réconciliée avec sa mère, lui rend souvent visite dans son auberge. Pour aider Salmoneus, Xena se présente même au concours de miss du Monde Connu, sous le nom de miss Amphipolis.

Dans l’Histoire :

Amphipolis est une cité Grecque située en Macédoine (au nord-est de la Grèce). Elle occupe un plateau sur les rives du Strymon (un fleuve venant de Bulgarie) à 4km au nord de son embouchure dans la mer Egée.

amph_carte

La cité est fondée en -437 par des Athéniens qui voulaient s’assurer le contrôle de la Thrace (région riche en métaux précieux et matières premières). Ils fondent donc cette ville sur une vieille base perse.

L’origine du nom Amphipolis (étymologiquement autour de la ville) est sujette à controverse, je ne me risquerais donc pas à vous l’expliquer.

La ville devient donc une plaque tournante pour les Athéniens, et devient donc un enjeu majeur dans la guerre du Péloponnèse qui oppose les Spartiates et les Athéniens.

Lors de l’hiver -424 / -423 Le général spartiate Brasidas assiège Amphipolis et prend la ville. Athènes et Sparte signe donc un armistice qui dit « il est proposé que chaque camp reste dans son territoire, tenant ce qu’il possède déjà… L’armistice doit durer un an ». À la fin de l’armistice, les Athéniens, sous le commandement de Cléon, tentent de récupérer la cité mais sans succès. Cléon et Brasidas meurent tout deux sur le champ de bataille.

Après la bataille, ni les Athéniens ni les Spartiates ne voulurent continuer la guerre et la paix de Nicias fut signée en – 421.

amph_map

La paix de Nicias proclame le statu quo entre les deux cités adverses, chacune ayant remporté une victoire décisive (la prise de l’île de Sphactérie pour les Athéniens et la prise d’Amphipolis pour Sparte).

Amphipolis reste indépendante jusqu’en -357, date à laquelle Philippe II de Macédoine (père d’Alexandre le Grand) conquiert la ville. D’après l’historien Théopompe, cette conquête aurait fait l’objet d’un accord secret entre Athènes et Philippe II, qui se serait engagé à remettre la ville en échange de la place forte de Pydna. Mais le roi macédonien trahit l’accord en ne cédant pas Amphipolis et en mettant le siège devant Pydna. Qui a dit qu’il voulait le beurre et l’argent du beurre…

amph_lion

Alexandre le Grand fait d’Amphipolis une base navale importante. De cette époque on peut voir encore le Lion d’Amphipolis qui aurait été élevé pour honorer Laomédon, compagnon d’Alexandre le Grand et gouverneur de la Syrie.

En -146 les romains retracent une ancienne voie macédonienne, la via Egnatia qui traverse le sud des Balkans, et passe par Amphipolis.

Dans les années 50 après JC, d’après l’acte des apôtres, Saint Paul (Paul de Tarse) aurait emprunté cette voie pour porter la « bonne parole » en Thessalonique lors de son 2e voyage et aurait passé une nuit à Amphipolis. Le lendemain il aurait fait un tour de la ville et aurait considéré qu’elle était trop insignifiante pour en faire le centre d’un district missionnaire.

Les invasions slaves de la fin du VIe siècle viennent progressivement ruiner l’arrière-pays amphipolitain et entraînent progressivement le déclin de la ville qui est probablement définitivement abandonnée au VIIIe siècle.

Lors de ces fouilles archéologiques, je n’ai malheureusement trouvé aucunes traces de notre guerrière. Etant donné que sa vie s’étale de -1 300 jusqu’au milieu du 1er siècle, j’ai du mal à situer la présence de Xena à Amphipolis…

 

Mythologie, , , , , , , , , Permalink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *