Cyrène, La nymphe

Dans Xena

Cyrène est la mère de Xena.
Elle tient une auberge dans le village d’Amphipolis où elle a élevé ses trois enfants toute seule.
Femme courageuse et mère dévouée, elle tue son mari quand elle apprend qu’il veut sacrifier leur fille, Xena, au nom d’Ares, Dieu de la Guerre.
Lorsqu’un pilleur du nom de Cortèse attaque le village, le plus jeune fils de Cyrène, Lyceus, est tué en essayant de sauver les habitants.
Cyrène tient Xena, pour responsable, et malgré la défaite de Cortèse, bannit sa fille du village.

Il faudra attendre dix ans pour que mère et fille se retrouvent et que Cyrène pardonne à Xena.

cyreneCyrène reste une mère aimante, toujours prête à aider ses enfants quoi qu’il en coûte, même si cela signifie défier les dieux en personne pour sauver sa petite-fille.
Elle meurt sur le bûcher, jugée par les habitants d’Amphipolis qui la prennent pour une sorcière.
Xena devra combattre Méphistophélès pour libérer l’âme de sa mère et lui permettre d’atteindre enfin le Paradis (ou tout Autre Monde disponible).

 

Dans la Mythologie Grecque

Cyrène est une nymphe, fille du roi Hypsée et de la naïade Créuse. Connue pour sa formidable beauté et ses talents de chasseresse, elle parcourait le territoire de son père pour en chasser les bêtes féroces et ainsi protéger le troupeau royal.
La légende raconte que c’est en la voyant dompter un lion qu’Apollon tombe sous le charme et décide de l’enlever. Il l’emmène en Libye où il érige une ville à son nom.

cyrene2

De leur union naissent deux fils : Aristée, considéré comme le dieu des troupeaux et des arbres fruitiers, et le devin Idmon.

Une autre légende raconte que Cyrène serait venue en Libye à la demande du roi Eurypylos pour vaincre un lion qui terrorisait la région. En remerciement, il lui permit de fonder sa propre ville.

Mais reprenons où nous en étions.
Cyrène file le parfait amour avec Apollon et leurs deux enfants… c’est beau non ? Oui mais on oublie vite que les femmes ne sont jamais fidèles. C’est bien connu ! Hum…
C’est pourquoi, lorsqu’elle rencontre le dieu Ares, elle décide de s’enfuir avec lui. Chacun son tour !

Ça ne vous rappelle pas quelque chose ça ? Cyrène et Ares ? N’est-ce pas une des théories qu’exploite Xena pour prouver que sa mère n’a pas pu tuer son père puisque son père n’est autre que le Dieu de la Guerre ? J’dis ça, j’dis rien…

Ensemble, ils ont un fils, Diomède, roi de Thrace connu pour ses chevaux mangeurs de chair humaine, et dévoré par eux après l’intervention d’Hercule.

Mythologie, , , , , Permalink

One Response to Cyrène, La nymphe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *