le Mehndi

Dans Xena

Dans l’épisode 15 de la saison 4, Naima une jeune veuve, envoie Xena et Gabrielle dans leur prochaine incarnation afin de combattre Alti. Mais elle enseigne à la barde l’art du Mehndi qui est leur seul moyen de retour.

 Mehndi2 (2)

Le Mehndi

C’est un art pratiqué dans les pays arabes et en Asie. Ce sont des tatouages provisoires fait avec une pâte de Henné avec laquelle on dessine des symboles ethniques. Il est souvent utilisé pour une future mariée, mais pas seulement.

La pâte de henné :

Elle est faite à partir des feuilles broyées d’un petit arbuste qui pousse à l’état naturel dans les régions tropicales et subtropicales d’Afrique, d’Asie du Sud.

Selon les traditions, la poudre est mélangée avec de l’eau ou un liquide foncé tel que le thé ou le café pour assombrir la couleur. On y ajoute aussi du jus de citron (pour libérer le colorant) et du sucre (pour l’uniformité).

La pâte obtenue est appliquée en dessins souvent très fins, qu’on laisse sur la peau pendant 6h, et ces dessins restent de quelques jours à plusieurs semaines.

L’histoire :

L’histoire du henné et du Mehndi est très ancienne et, finalement, assez bien connue. On la fait aisément remonter à plusieurs milliers d’années. On évoque même l’époque de la vieille cité de Catal Huyuk, il y a quelque 9 000 ans, dans ce qui deviendrait bien plus tard la Turquie. Certaines représentations liées au culte d’une déesse de la fertilité tendent à faire penser que l’on utilisait le henné dans ce contexte religieux.

Les autres traces ou témoignages sont nombreux :

– il y a 5 000 ans les Egyptiens coloraient de henné ongles et cheveux des momies, on en a retrouvé des traces sur celle de Ramsès II ;

– la légende de Baal et Anath, rédigée en Syrie vers 2 100 av J-C., révèle l’usage féminin du henné sur les mains, dans les rites d’épousailles ;

-les mains de statuettes de divinités féminines minoennes ou mycéniennes (vers 1 700/900 av. JC.) portent des marques typiques de motifs au henné ;

– les Carthaginois apportèrent la pratique du dessin corporel au henné jusqu’à l’Afrique du Nord et la péninsule ibérique…

-Romains, Juifs, Chrétiens et Musulmans d’Arabie et d’ailleurs pratiquaient aussi plus ou moins souvent cet art.

 

Et en Inde (puisque c’est là que nos deux héroïnes le découvrent) :

L’introduction en Inde semble remonter au Vème S. comme pourraient le prouver des découvertes dans les grottes d’Ajanta. En ces temps, hommes et femmes, riches et pauvres, humains, divinités ou démons étaient représentés avec des décorations corporelles au henné. Mais au XIIème S. l’arrivée des Moghols, musulmans, marque le début d’une tradition et d’une véritable culture du Mehndi.

Les préparations, les techniques d’application, les motifs, devinrent alors de plus en plus sophistiqués, et les habitudes d’utilisation de plus en plus ancrées dans la vie de chacun, selon des principes esthétiques, religieux, culturels ou médicinaux

 mehndi2

 Motifs et significations :

Les motifs du Mehndi indien sont variés : entrelacs et figures géométriques chez les musulmans, motifs figuratifs, souvent inspirés de la nature (oiseaux, mangues, feuilles et fleurs…), chez les hindous, tandis que les Tamouls recourent à des dessins circulaires dans la paume de la main et des aplats colorés enveloppant de bout des doigts et le pourtour des pieds.

Ces motifs sont souvent utilisés pour porter chance.

mehndiLes motifs sur Gabrielle :

Elle porte sur la poitrine un hexagramme (une sorte d’étoile) qu’entourera les mains de Xena. Ça peut être le symbole du mélange du principe féminin (le triangle vers le bas) et du principe masculin (le triangle vers le haut), un peu comme le serait le Yin et le Yang, et ça pourrait illustrer l’interdépendance du bien et du mal, surtout quand on voit que Xena, dans cette incarnation, devient la non-violente et Gabrielle le guerrier. >Mais ça peut être aussi l’équilibre entre l’esprit et la matière.

De chaque côté de cet hexagramme, se trouve 2 arabesques qu’on appelle parfois « scorpion », chacune est un symbole antique de la réincarnation et de la force de vie.

Dans chaque paume de main de la barde, on voit un soleil qui symbolise la force mentale, la lumière, la connaissance et la vérité.

Sur le dos des mains, elle porte des cœurs qui est bien sûr le symbole de l’amour, mais qui représente aussi le centre de l’activité émotionnelle, spirituelle, morale.

En bas du ventre, elle porte une sorte de corde qui pourrait être l’idée du lien, et peut-être (mais ce n’est que mon avis) le lien entre les 2 incarnations.

Gabrielle essayant d’être sur un chemin de paix gardera ces symboles sur la peau jusqu’à la fin de la saison 4.

 mehndidos xena

Les motifs sur Xena :

Xena quant à elle porte dans les paumes de main une fleur qui me parait être une fleur de lotus (Padma) qui est considérée en Inde comme un symbole d’éveil, de pureté, de paix et de beauté.

Entre les omoplates, on voit 2 cercles qui pourraient être des sortes de mandala représentant une forme de sagesse.

En bas, presque au niveau du sacrum on voit une croix qui est une représentation de la convergence des énergies et des oppositions dans l’univers, amenant un équilibre.

Cette croix est surmontée par une forme ovale qui est un symbole féminin pouvant représenter le refuge.

A la base de la nuque on trouve un losange stylisé qui peut être interpréter comme le symbole d’un passage. Sa partie basse est comme une pointe ce qui peut vouloir dire que ce passage est une voie vers l’évolution.

Enfin on voit à la fin de l’épisode le chakram tatoué sur le pied de la guerrière, elle y rajoute une croix. L’association de ces 2 signes représente le symbole féminin, qui descend de celui de Vénus.

mehndi3

Mythologie, , , , , Permalink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *